Les cours d’eau

 

 

Les Versants

Le gave occupe une place importante dans la vallée d’Ossau. Il y a deux parties dans le gave : le lit mineur, c’est-à-dire la partie qu’occupe le gave en période normale (large d’environ 50 m) et le lit majeur, c’est-à-dire la largeur occupée en période de crues (environ 120 m). Les crues sont importantes sur le gave d’Ossau, notamment au mois de Mai quand la chaleur fait fondre la neige et au mois de Novembre car les neiges prématurées disparaissent très rapidement sous les effets du vent du Sud. Ainsi, le gave déborde et provoque des inondations. Pour protéger les berges, il existe des aménagements hydrauliques le long du gave d’Ossau.

A côté du gave, il existe des ruisseaux. Le ruisseau est un lien physique entre le village de fond de vallée et les pâturages d’altitude. L’eau de ces ruisseaux sert à l’alimentation des abreuvoirs, des lavoirs et des fontaines.

Après Bielle, la vallée se rétrécit beaucoup : elle passe d’une largeur de 1,5 km à 700 ou 800 m. La vallée est entourée de versants qui constituent de véritables barrières. Ainsi, il y a l’adret qui est le versant exposé au soleil et l’ubac, versant exposé à l’ombre. Içi, on appelle les parties exposées au soleil, les soulanes. Ainsi, la végétation est différente selon les versants. Les versants en roche dure, pentus et à l’ombre sont souvent laissés en forêts. Par contre, sur les versants en roches tendres et où la pente est moins importante et exposés au soleil, l’homme arrive à exploiter les pentes avec des cultures en terrasse.

Retour